A propos des Jeux Olympiques

A propos des Jeux Olympiques

Les Jeux Olympiques sont une manifestation quadriennale, internationale et multi-sport, célébrée par le monde entier. Les Jeux Olympiques ont lieu en été comme en hiver et leur ultime but est le développement humain et la paix mondiale, via la pratique du sport. Les Jeux de la XXXe Olympiade se sont déroulés à Londres en 2012 et furent couronnés de succès. Ils comprenaient 302 épreuves dans 26 sports et ont rassemblé des athlètes venant de 204 nations et régions.

Les Jeux Olympiques de l'Antiquité

Les Jeux Olympiques d'Athènes en 1896

Les Jeux Olympiques d'aujourd'hui trouvent leur origine dans l'Antiquité, il y a 2 800 ans. Cette manifestation se déroulant dans la région d'Olympie dans la Grèce antique, elle est également désignée par le terme « Olympiade ». Les opinions varient quant à leurs origines. Ce serait une compétition athlétique et artistique, doublée d'une célébration et d'un hommage rendu aux Dieux. De nombreux conflits ayant au fil du temps empêché le déroulement des Jeux Antiques, ils disparurent en 393 après J.–C.

Les Jeux Olympiques modernes

le Baron Pierre de Coubertin

1 500 ans plus tard, en 1892, un pédagogue français, le Baron Pierre de Coubertin, initia un mouvement visant à faire renaître les Jeux Olympiques. L'idée du Baron de Coubertin de réinstaurer les Jeux Olympiques fut présentée au public lors d'un congrès international à Paris en juin 1894, et sa proposition fut approuvée à l'unanimité. Puis, deux ans plus tard, les inoubliables premiers Jeux Olympiques modernes eurent lieu à Athènes, retrouvant ainsi leur berceau, la Grèce.
Les cinq anneaux, symbole bien connu des Jeux Olympiques, furent également conçus par Pierre de Coubertin. Ils expriment la solidarité entre les cinq continents du monde.

Les Jeux Olympiques au Japon

Kano Jigoro

Un pédagogue japonais du nom de Jigoro Kano, considéré comme le « père du Mouvement Olympique » de l'Archipel, était alors directeur de l'Ecole Normale supérieure de Tokyo (aujourd'hui connu sous le nom d'Université de Tsukuba) et déployait d'énormes efforts pour le développement du judo. En 1909, Jigoro Kano est devenu le premier membre asiatique du CIO. Après cela, Jigoro Kano a fondé l'Association des Sports Japonais dans l'optique d'une participation du Japon aux Jeux Olympiques. En 1911, il organisa une compétition qualificative pour les Jeux Olympiques qui permit au sprinter Yahiko Mishima et au marathonien Shiso Kanaguri de participer à la Ve Olympiade, à Stockholm en 1912 – premiers Jeux Olympiques auxquels une délégation japonaise concourut.

L'Olympisme

Au cœur de l'Olympisme (l'esprit Olympique) proposé par Pierre de Coubertin est le développement de l'esprit et de l'âme en surmontant les différences de cultures et de nationalités, l'engagement en faveur de la fraternité, de la solidarité et du fair-play ; contribuant ainsi à la paix mondiale et à l'amélioration du monde. Son idéal est toujours poursuivi de nos jours et lui valut le surnom de « père des Jeux Olympiques ». Aux thèmes Olympiques centraux que sont le « sport » et la « culture », s'ajoute désormais celui de « l'environnement ». Les Jeux Olympiques orientent l'attention de la communauté internationale sur les enjeux environnementaux mondiaux.

Le Mouvement Olympique

Vue extérieure de Comité International Olympique

Le Mouvement Olympique est promu par le Comité International Olympique (CIO), lui-même guidé par la philosophie de l'Olympisme et qui s'efforce de promouvoir la paix mondiale et l'amélioration de la société. Le Mouvement Olympique est soutenu partout dans le monde et la Charte Olympique désigne les cinq anneaux entrelacés comme emblème du mouvement. Le CIO assume l'entière responsabilité du développement de l'Olympisme, conformément à la Charte Olympique, et organise les Jeux Olympiques d'hiver et d'été. Actuellement, 205 pays et régions sont affiliés au CIO.

Les principales organisations

Les Comités Nationaux Olympiques (CNO) et les Fédérations Internationales de sports (FI) sont des membres cruciaux du Mouvement Olympique. Les CNO envoient leur délégation nationale aux Jeux Olympiques. Le Comité Olympique Japonais (COJ) est le CNO du Japon. Les FI, organisations sportives internationales qui régissent chaque sport, sont chargées de l'organisation pratique des épreuves de leur discipline pendant les Jeux.

De plus, l'Académie Internationale Olympique (AIO) et les Académies Nationales Olympiques (ANO) sont chargées d'organiser les activités de formation et de promotion basées sur les valeurs de l'Olympisme.

Les missions du Mouvement Olympique

Les autres missions essentielles du Mouvement Olympique sont la lutte contre le dopage, l'augmentation de la participation féminine aux Jeux Olympiques et l'octroi d'aides financières. Le dopage, défini par l'utilisation d'agents augmentant la masse musculaire ou d'autres substances interdites qui améliorent la performance sportive, est non seulement illégal, mais peut aussi sérieusement altérer la santé des athlètes. C'est pourquoi le CIO a joué un rôle pivot en créant l'Agence Mondiale Antidopage (AMA) pour combattre le dopage dans le sport. Les Jeux Olympiques antiques n'étaient pas ouverts aux femmes. Ce n'est qu'en 1900, à Paris, que les premières femmes entrèrent dans l'Histoire Olympique. Les mouvements féministes conjugués aux efforts déployés par le groupe de travail du CIO ont porté leurs fruits, et, aujourd'hui, de nombreuses athlètes féminines participent aux Jeux Olympiques. Via le programme d'aide « Solidarité Olympique », le CIO joue un rôle majeur dans le soutien financier d'athlètes et d'entraîneurs vivant dans des régions économiquement défavorisées. Les fonds sont affectés à des bourses d'études, à la construction d'installations sportives ainsi qu'à d'autres activités visant à améliorer l'expertise et la performance de tout un chacun.

Le Mouvement olympique s'occupe également des Jeux Paralympiques – compétition suprême des athlètes ayant un handicap. Les Jeux Paralympiques sont organisés immédiatement après les Jeux Olympiques et le niveau de performance ne cesse de s'élever.