Les Jeux Olympiques de Tokyo en 1964

Les Jeux Olympiques de Tokyo en 1964

Lors de l'attribution des Jeux Olympiques et Paralympiques à Tokyo en 1958

Le 10 octobre 1964, les Jeux de la XVIIIe Olympiades débutèrent lors de la cérémonie d'ouverture au Stade National Kasumigaoka. 5 133 athlètes venus de 93 nations et régions ont démontré leurs capacités exceptionnelles lors de 163 épreuves couvrant 20 disciplines sportives. Ces Jeux, les premiers jamais accueillis par l'Asie, furent un énorme succès. Parallèlement à cet événement capital, Tokyo a prodigieusement développé son infrastructure datant d'après-guerre, notamment par la construction du Metropolitan Expressway (voie express métropolitaine) et du réseau ferré Tokaido Shinkansen (ligne de train à grande vitesse). Cette modernisation majeure de la capitale, qui marque le point de départ d'une ère de croissance économique au Japon, montra au monde la reconstruction miraculeuse de la nation.

Les athlètes qui ont inspiré le Japon

L'équipe féminine de volley-ball du Japon, médaillée d'or

Les athlètes japonais se sont eux-mêmes remarquablement défendus en remportant 29 médailles, dont 16 médailles d'or, 5 d'argent et 8 de bronze. Parmi les moments les plus mémorables figure la médaille d'or de l'équipe féminine japonaise de volleyball grâce à leur victoire finale - sans perdre aucun set - contre leur redoutable et tenace adversaire d'ex-URSS. Nombreux aussi sont les athlètes étrangers devenus célèbres au Japon. C'est le cas, par exemple, de l'éthiopien Abebe Bikila, double champion Olympique consécutif de marathon, et de la gymnaste tchécoslovaque Vera Caslavska, qui gagna le cœur de nombreux fans avec sa merveilleuse performance.

Les Jeux Olympiques de 1964, une véritable réussite

Préparatifs en vue des Jeux de Tokyo 1964

Les Jeux Olympiques de Tokyo ont bien sûr été un élément moteur du développement urbain et de la croissance économique. Cependant, il ne faut pas pour autant sous-estimer leur rôle dans l'essor du sport au Japon. A cette occasion, le sport est entré dans le quotidien des Japonais. La popularité du football amorça la création d'une ligue nationale et des clubs de sports commencèrent à fleurir partout à travers le pays.