Plan d'Action pour l'Héritage

A propos des Actions et de l'Héritage

Les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 ne doivent pas uniquement être un succès en tant que manifestation sportive majeure, ils doivent aussi transmettre un héritage positif dans différents domaines ne se limitant pas au sport, que ce soit pour le Japon ou le monde et cela bien au-delà de 2020.
Le Comité d'organisation de Tokyo 2020 s'associe à diverses parties prenantes qui vont, afin de mettre en place des actions capables de léguer cet héritage, chacune faire corps en promouvant des actions globales dès les premières étapes du programme autour de ces cinq piliers : « Sport et Santé », « Développement Urbain et Durabilité », « Culture et Education » « Economie et Technologie » et « Rétablissement (après le séisme et le tsunami de 2011), Bénéfice nationaux et Communication internationale ».

Schéma des cinq piliers promouvant des mesures dotées d'une large portée
Schéma des cinq piliers promouvant des mesures dotées d'une large portée

Dans le but de léguer un héritage positif dans de nombreux domaines, non seulement le Comité d'organisation de Tokyo 2020 mais également des organismes publics comme le Gouvernement du Japon et le Gouvernement Métropolitain de Tokyo, des associations sportives comme le Comité Olympique Japonais (JOC) et le Comité Paralympique Japonais (JPC), ou encore des parties prenantes comme des organisations économiques doivent s'engager dans des actions concrètes de toutes sortes en vue de la réussite des Jeux de Tokyo 2020.

Dès à présent, il s'agit de définir, avant les Jeux de Rio en 2016, notre Plan d'Action pour l'Héritage, puis de le mettre en place lors de la préparation des Jeux de 2020. En ce qui concerne l'héritage qui doit résulter de ces actions, il est prévu de dresser un « Rapport sur l'Héritage des Jeux » comprenant un système de suivi à la fin des Jeux.

Chaque partie prenante va mener ses activités basées sur le Plan d'Action pour l'Héritage pour que, une fois le succès des Jeux de Tokyo 2020 confirmé, des domaines variés puissent hériter des retombées de ces Jeux.

Schéma du cadre coopératif pour les Actions et l'Héritage.
Schéma du cadre coopératif pour les Actions et l'Héritage.

Plan d'Action pour l'Héritage

Les cinq piliers d'expertise

Sport et Santé

Actions examinées par la Commission des athlètes

  • La Commission des athlètes (établie en octobre 2014) se constitue de 21 sportifs olympiques et paralympiques. La présidente de la commission, Naoko Takahashi, fut médaille d'or du marathon des Jeux de Sydney 2000 et le vice-président est l'athlète paralympique Junichi Kawai.
  • Ses discussions portent sur les actions concrètes et l'héritage à léguer concernant le domaine Sport et Santé du Plan d'Action pour l'Héritage, ainsi que sur la préparation et la gestion de Jeux centrés sur les athlètes.

Développement Urbain et Durabilité

Actions examinées par la Commission du Développement Urbain et de la Durabilité

  • Présidée par Hiroshi Komiyama, ancien président de l'Université de Tokyo, la Commission du Développement Urbain et de la Durabilité (établie en juin 2015) se constitue de 27 membres experts en urbanisme et en environnement.
  • Ses discussions portent sur les actions concrètes et l'héritage à léguer concernant la création d'un espace urbain accessible à tous, l'accessibilité aux alentours des sites de compétition et la gestion durable des Jeux.

Culture et Education

Actions examinées par la Commission de la Culture et de l'Education

  • Présidée par Ryohei Miyata, président de l'Université des Arts de Tokyo, la Commission de la Culture et de l'Education (établie en mai 2015) se constitue de 28 membres spécialistes de la culture et de l'art.
  • Ses discussions portent sur les actions concrètes que ce soit dans le domaine culturel formé par les arts médiatiques et la culture traditionnelle ou l'éducation sur les Jeux Olympiques et Paralympiques dans les écoles du primaire au secondaire; elles portent également sur l'héritage à laisser dans ces différents domaines.

Economie et Technologie

Actions examinées par la Commission de l'Economie et de la Technologie

  • Présidée par l'économiste Hiroko Ota, la Commission de l'Economie et de la Technologie (établie en juin 2015) se constitue de 17 personnes compétentes dans le domaine économique ou spécialisées dans les technologies de pointe.
  • Ses discussions portent sur les actions concrètes à mener en rapport avec la dynamisation des économies locales, la valorisation des technologies de l'information et des technologies de pointe japonaises, ainsi que l'héritage à léguer dans chacun de ces domaines.

Rétablissement, Bénéfices nationaux et Communication internationale

Actions examinées par la Commission pour le Rétablissement, les Bénéfices nationaux et la Communication internationale

  • Présidée par Hisashi Hieda, PDG de Fuji Media Holdings, la Commission des médias (établie en septembre 2014) se constitue de 39 spécialistes de la radiodiffusion et de journalistes.
  • Ses discussions portent sur les actions sur les action qui permettront de soutenir le rétablissement des zones frappées par le séisme et le tsunami de 2011 et sur la manière de faire découvrir à un public mondiale les aspects uniques de la culture nippone.