Pentathlon moderne

Pentathlon moderne

Image de Pentathlon moderne

Sports Olympiques

Pentathlon moderne

Vue d'ensemble

C'est une épreuve pendant laquelle un concurrent s'essaie à cinq disciplines complètement différentes, testant ainsi ses limites.
Tour de classement en escrime (épée)
Natation (200 m nage libre)
Bonus round d'escrime (épée)
Equitation (Saut d'obstacles)
Laser-Run (cinq tirs + 4 tours de 800 m)

Points clés

Le pentathlon moderne, dans le quel un athlète doit effectuer cinq épreuves en une seule journée, est un sport éprouvant, aussi bien du point de vue physique que mental. L'escrime demande une réaction instantanée entre arrêt et mouvement, et l'équitation exige une coopération avec son cheval pour surmonter avec lui de nombreux obstacles. La natation exige quand à elle de l'endurance et de la force dans les mouvements. Enfin, le combiné Course/Tir nécessite un contrôle de soi-même lorsqu'on passe de la course au tir (du mouvement à l'arrêt), de l'endurance et de la concentration. Chacune des cinq épreuve exige des compétences exceptionnelles ; ainsi, les concurrents sont plus ou moins doués dans les épreuves, puisque les enchainements des épreuves mobiles et immobiles se font entre des disciplines n'ayant aucun rapport entre eux. On ne peux peux détacher ses yeux de ses courses serrées, dont le classement évolue en permanence.

Histoire

Le baron de Coubertin, le père des jeux olympiques modernes, l'aurait proposé en s'inspirant du pentathlon antique (lutte, lancer de disque, saut en longueur et sprint). Le qualificatif de “moderne” est utilisé pour le distinguer de cet équivalent “antique”. Ce sport est extrêmement populaire en Europe, et il est qualifié de sport des familles royales et de la noblesse. Le Baron aurait même qualifié le pentathlon moderne de “fine fleur des sports”. Il est discipline officielle depuis les jeux de Stockholm de 1912, et sa contrepartie féminine l'est depuis les jeux de Sydney.

Extrait de la page Web du bureau de préparation des jeux olympiques et paralympiques de Tokyo de 2020 (tel qu'en janvier 2016).

Sites de Compétitions

  • Musashino Forest Sport Plaza
  • Stade de Tokyo

Sports Olympiques

Sports Paralympiques